Accéder au contenu principal

Un été anglais

Le nouveau roman de Marc Desaubliaux, Un Été anglais, explore avec subtilité l’emprise de la mémoire sur l’existence humaine, et son impact décisif lorsque les souvenirs ont été forgés lors de l’entrée dans l’âge adulte. Une histoire d’amour ou d’attirance entre Fabrice et Margaret Crown à découvrir au sein d’une Angleterre qui s’abandonne à la modernité des swinging sixties.

Synopsis du livre

Novembre 2009. Fabrice a cinquante-six ans et vit seul à Paris. Un soir, au retour de son travail, il trouve dans son courrier une lettre venue d’Angleterre. Tout de suite, il reconnaît l’écriture et la signature : Margaret Crown. Elle lui demande de venir toutes affaires cessantes la rejoindre à Langley Manor, dans les environs d’Oxford ; un endroit où Fabrice n’est pas retournée depuis plus de quarante ans, depuis ce mois de juillet 1968, cet été anglais.
Tout lui revient d’un coup, notamment ce jour où madame Crown a forcé la porte de son enfance pour y pénétrer par effraction ; le désir insatiable de cette femme d’âge mur, marié et mère deux enfants. Elle va emmener le jeune Fabrice dans un jeu irresponsable et inavouable où se mélangera l’amour maternel et érotique. Amante dévoreuse de jeunesse, Margaret Crown sera alors pour le jeune garçon une mère de substitution le jour et une prédatrice affamée de viande fraîche la nuit.
Un jeu aux conséquences effroyables.

« Il avait 15 ans, elle en avait 40… »

En savoir plus : https://www.marc-desaubliaux.fr/
Biographie de l’auteur : https://www.marc-desaubliaux.fr/?page_id=3168

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :