Accéder au contenu principal

EXPOSITION « YVES THOS, AFFICHISTE DE CINÉMA »

Fameux illustrateur de cinéma, Yves Thos a créé les affiches de La dolce vita, du Capitan, des Dents du diable, de La Femme et le pantin, de Il bidone ou encore de Spartacus.  

Fameux illustrateur de cinéma, Yves Thos a créé les affiches de La dolce vita, du Capitan, des Dents du diable, de La Femme et le Pantin, d’Il bidone ou encore de La Femme et le Pantin.

A partir du milieu des années 1950, qui marquent le début de sa carrière, jusqu’aux années 1980, il exprime à travers ses créations un certain esprit du cinéma. Ses talents de portraitiste popularisent les visages de vedettes internationales. Il illustre aussi bien des comédies que des films d’action, des intrigues policières que des fresques historiques ainsi que des péplums ou des films de capes et d’épées.

« On faisait souvent appel à moi pour des films qui bougent », déclarait-il à Guillaume Boulangé et Christian Rolot, qui viennent de lui consacrer une monographie.

Dire l’essentiel à travers une expression, en choisissant quelques éléments du film, synthétiser le sujet en mettant en valeur les personnages par un jeu d’échelle : Yves Thos crée des compositions fortes au service d’un marketing publicitaire de plus en plus exigeant. Dans les premières années de sa carrière, il est embauché par Publidécor, le Consortium des Arts Publicitaires puis par Pilote Publicité, deux sociétés qui travaillent étroitement avec Pathé. Il devient ensuite le collaborateur de Jouineau-Bourduge puis de René Ferraci. En trois décennies, aux côtés de contemporains comme Jean Mascii, Léo Kouper, André Bertrand et Jacques Fourastié, il est aussi le témoin de l’évolution des techniques d’impression, qui passent de la lithographie à l’offset puis à la photocomposition. Tandis que les affichistes font de plus en plus appel au photomontage, lui reste avant tout un dessinateur et un peintre.

La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé présente une sélection d’affiches créées par Yves Thos tout au long de sa carrière. Conçue par Guillaume Boulangé et Christian Rolot, cette exposition s’inscrit dans le parcours des expositions qui rendent hommage à l’affichiste en 2021, au Carré d’art de Nîmes, à Perpignan et à la Cinémathèque de Toulouse. Elle est organisée avec le concours de la collection Yves et Béatrice Thos et de l’Institut Jean Vigo. Elle présente principalement des affiches, des maquettes et des documents personnels de l’illustrateur.

L’exposition bénéficie de prêts exceptionnels de la collection Yves et Béatrice Thos et de l’Institut Jean Vigo.

jusqu’au samedi 17 juillet 2021

à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé.

73 avenue des Gobelins,75013 Paris

Catégories

Expositions

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :