Accéder au contenu principal

Théâtre de la Contrescarpe

la chute (un hommage à Camus)

Auteur : Albert CAMUS
Adaptation : Géraud BÉNECH et Stanislas de la TOUSCHE
Artiste : Stanislas de la TOUSCHE
Metteur en scène, création sonore et vidéo : Géraud BÉNECH

« La Chute » est le roman-testament d’Albert Camus. Un an après avoir achevé cette dernière œuvre, il
reçut le prix Nobel de littérature.
Dans son dernier grand récit, Albert Camus dresse l’état des lieux sans concession de « l’homme
moderne ». Un texte éblouissant.
2020 est “l’année Albert Camus” : 60 ans après sa disparition, son œuvre résonne toujours aujourd’hui !
Dans « La Chute », Jean-Baptiste Clamence se confie à un inconnu, dans un bar douteux d’Amsterdam. Il
se présente comme « juge-pénitent », étrange profession consistant à s’accuser soi-même afin de pouvoir
devenir juge.
Il se raconte : naguère avocat à Paris, il mena une brillante carrière. Respecté de tous et ayant une haute
opinion de lui-même, il se considérait au-dessus du jugement du commun des mortels. En parfait accord
avec lui-même, sa vie était une fête, et il était heureux.
Jusqu’au soir où il passa sur un pont duquel il entendit une jeune fille se jeter. Il poursuivit son chemin,
sans lui porter secours. Cette chute entraîna celle, morale, de Clamence et marqua le début de sa quête
existentielle.
Au travers de son personnage, Albert Camus dépeint l’homme occidental : égoïste, vivant dans le pur
divertissement, coupé des notions fondamentales de justice et de responsabilité.

Dates et horaires:

Les dimanches à 14h30 du 5 septembre au 31 octobre ; les lundis à 19h du 6 septembre au 27 décembre ; les mardis à 21h du 2 novembre au 28 décembre.

Le voisin de Picasso

Texte : Rémi MAZUEL
Mise en scène : Marie-Caroline MOREL
Distribution : Rémi MAZUEL
Costumes : Leslie PAUGER
Musique : Charles TUMIOTTO
Décors : Alix COHEN
Durée : 1h

Antoine, jeune gardien de musée et comédien sans emploi, se désespère de voir qu’ ‘une salle en hommage du peintre Alexis Mazerolle est vide de tout visiteur.
À l’instar, l’exposition Picasso située à côté « fait un tabac ».
S’ensuit alors un monologue enthousiaste, passionné sur cet oublié du Second Empire qui fut l’instigateur de tapisseries somptueuses des Gobelins, décorations de l’Opéra Garnier et bien d’autres sites exceptionnels de notre patrimoine.
Plus qu’un hommage, une réhabilitation appuyée de cet artiste méconnu.
Excellente prestation de René Mazuel.

Christian Dumoulin rédacteur au magazine Arts culture évasions

Dates et horaires :

Les mercredis à 21h et les samedis à 16h30, du 8 septembre au 22 décembre. Relâches les 6, 27 et 30 octobre.

A LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU

Texte : Marcel PROUST

Mise en scène : Virgil TANASE

Distribution : David LEGRAS

Durée : 1h15

Le goût particulièrement agréable des petites madeleines trempées dans du thé chez sa grand-tante Zélie à Coudray fait surgir chez Marcel Proust, une explosion de souvenirs.
David Legras, voyageant dans l’écriture de l’auteur, nous les restitue de façon remarquable.
Il évoque, tout d’abord ,le souvenir de la chambre où il séjournait, au décor d’autrefois avec ses rideaux de mousseline et la lumière qui pénétrait par la fenêtre à travers les branches d’un aubépine.
Il pense ensuite à la disparition successive de sa grand-mère,  de son père et de sa mère.
Une nuit de 1908, il a la révélation que grâce à l’écriture la mort de ces êtres chers ne les a pas tout à fait atteints.
Ensuite, le souvenir de son ami Abertine, lui rappelle que l’amour n’est pas comme l’écoulement de l’eau d’un long fleuve tranquille. Toute passion mène à l’échec.
Il n’existe pas d’amour heureux, car aimer revient à éprouver de la jalousie.
Le tableau du duc de Guermande lui rappelle qu’en politique la vérité n’existe pas, et, que les nationalismes mènent à la guerre…
Marcel Proust n’a pas de bons rapports avec la médecine mais les bienfaits apportés par l’évocation de tout ces souvenirs en fait un médecin de l’âme.

David Legras,  très élégant, voyage dans l’univers de Proust et nous le restitue sous la forme de confidences.
Le public est captivé,  et pense que Marcel Proust est à la recherche des paradis perdus car ce sont les vrais paradis !

Hervé Lejosne rédacteurs au magazine Arts culture évasions

Dates et horaires

Les dimanches à 16h30 du 5 septembre au 10 octobre ; les lundis à 21h du 5 septembre au 27 décembre ; les mardis à 19h du 5 septembre au 28 décembre. Relâches les 1er et 2 novembre.

POURQUOI BLANCHE-NEIGE NE SE REVEILLE PAS

Texte : Fanny ROCHE
Mise en scène : Amandine ROUSSEAU et Emilie LETOFFE
Distribution : Caroline BORDERIEUX, Quentin MORILLERE, Pauline PREVOST et Amandine ROUSSEAU (en alternance)
Durée : 1h

Une enquête menée tambour battant par les nains de Blanche -Neige sur les méfaits de la pollution.
Un conte à la fois écologique et ludique où la participation du public ravira petits et grands.
Une performance scénique et dynamique. Surtout, à ne pas manquer!

Léa Berroche rédactrice au magazine Arts culture évasions

Dates et horaires

Le samedi 25 septembre à 14h30 ; les samedis 2-9-16 et 23 octobre à 14h30. Dates supplémentaires lors des vacances scolaires.

LES SOEURS TATIN, UNE VIE A LA TCHEKHOV

Les nouveautés

la nouvelle pièce de Laetitia Gonzalbes (Je m’appelle Erik Satie). Révélation Avignon Off 2021.

Pour celles et ceux qui aiment autant la gastronomie que les tragédies de Tchekhov !

Dates et horaires:

Du mercredi au vendredi à 19h, les samedis et dimanches à 18h30. A partir du 8 septembre. 

EN MODE SOUCI :

le retour du trublion Philippe Fertray dans un seul en scène qui combine les grands moments de ses spectacles précédents et offre des nouveautés dont lui seul a le secret.

La vision absurde, décalée et impertinente des travers de notre société par Philippe Fertray.
Pour les amateurs d’humour à la Devos.

Dates et horaires

Les jeudis et vendredis à 21h et les samedis à 20h30. Du 9 septembre au 9 octobre (relâche le 30 septembre).

Informations pratiques:

Théâtre de la contrescarpe

5 rue de Blainville,75005 Paris

Téléphone: 01 42 01 81 88

Réservation

Catégories

Théâtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :