Accéder au contenu principal

JE NE SERAIS PAS ARRIVÉE LÀ SI…

Avec Judith Henry et Julie Gayet

D’après le livre éponyme d’Annick Cojean

Dimanche 28 novembre 2021 à 15 h 30

Centre Culturel Jacques Prévert

77270 Villeparisis

« Je ne serais pas arrivée là si… ». Quelques mots anodins qui posent une question vertigineuse. Qu’est-ce qui m’a faite, défaite, marquée, bouleversée et sculptée ? Quel hasard, rencontre, accident, peut-être aussi quelle révolte, ont aiguillé ma vie ?

Grand reporter au Monde, Annick Cojean a posé cette question à une trentaine de femmes inspirantes comme Gisèle Halimi, Christiane Taubira, Virginie Despentes ou Amélie Nothomb.

Judith Henry et Julie Gayet se saisissent de la parole de ces femmes, celle qui interroge et celle qui répond. Elles donnent vie, sous la forme d’une conversation, à des mots universels. À travers ces destins hors du commun, Je ne serais pas arrivée là, si… peut s’entendre comme l’histoire de ce qui nous lie, comme le récit de notre humanité.

L’interview est l’art de la rencontre. Rien au monde n’est plus important alors que la personne en face de moi. Nous sommes deux à vivre cette aventure. Deux à converser, face à face, les yeux dans les yeux. C’est éprouvant. Et agréable. Je suis tendue. Je réagis, je ne suis pas neutre.

Au diable le détachement de l’entomologiste ! Je bouge, je ris, j’écarquille les yeux, secoue la tête, vibre, oui, vibre à ce qu’on me raconte. Spontanée. En empathie.

Annick Cojean.

Pièce écrite et mise en scène par Judith Henry d’après les entretiens d’Annick Cojean, publiés aux éditions Grasset et Fasquelle, en partenariat avec Le Monde.

Avec Julie Gayet et Judith Henry.

LA PRESSE EN PARLE …

« Les comédiennes Judith Henry et Julie Gayet donnent vie à des interviews exceptionnelles ». (L’Obs).

« Tu décides de ce que tu feras et tu décides de la femme que tu seras (…). Ce ne sont pas des témoignages contre les hommes. Ce sont des témoignages de femmes fortes qui se sont construites toutes seules ». (France Inter).

Judith Henry et Julie Gayet restent elles-mêmes, tout en glissant, texte en main, dans l’esprit de leur personnalité qui prend vie à travers elles. Chaleureux, naturel, complice, un moment rare. (Paris Match).

Un coup de cœur…(France Télévision).

Annick Cojean,

Journaliste et grand reporter au journal « Le Monde », autrice de plusieurs livres, directrice et présentatrice des collections « Empreintes » et « Duels » sur France 5.

Le prix « Albert-Londres » a récompensé en 1996 sa série de cinq reportages, Les Mémoires de la Shoah, réalisés aux États-Unis et en Europe et publiés dans « Le Monde » à l’occasion du cinquantenaire de la libération des camps d’extermination.

E1le en préside le jury de 2010 à 2020.

Judith Henry

Actrice (Cinéma – Télévision – Théâtre).

« César du meilleur espoir féminin » pour La Discrète de Christian Vincent en 1991.

« Prix de la révélation théâtrale de l’année » du Syndicat de la critique, dans Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltes, en 1992.

Nomination au « César de la meilleure actrice dans un second rôle » pour Germinal de Claude Berri en 1994.

Nommée dans l’ordre des Arts et des Lettres au grade de chevalier (2015).

Julie Gayet

Actrice, productrice et réalisatrice (cinéma et théâtre).

1997 : prix « Romy-Schneider » pour le rôle de Nathalie dans Sélect Hôtel44.

1997 : prix de la meilleure actrice européenne au « Festival du film européen » de Bruxelles pour le rôle de Nathalie dans Sélect Hôtel44.

1997 : prix de la meilleure actrice au « Festival international du film » de Kiev pour le rôle de Nathalie dans Sélect Hôtel44.

2009 : prix de la meilleure actrice au « Festival international du film » de Tokyo pour le rôle d’Elsa dans 8 fois debout45.

Nominations :

1998 : Prix Michel-Simon pour le rôle de Nathalie dans Sélect Hôtel45.

2014 : « César de la meilleure actrice dans un second rôle » pour le rôle de Valérie Dumontheil dans Quai d’Orsay.

Nommée dans l’ordre des Arts et des Lettres au grade de chevalier (2011).

Dimanche 28 novembre 2021 à 15 h 30

Centre Culturel Jacques Prévert

Place Pietrasanta

77270 Villeparisis

Tél. 01 64 67 59 60/61

Programme du Centre culturel Jacques Prévert de Villeparisis – saison 2021/2022 :

https://www.ccjp.fr/saison-21-22/

Article rédigé par Pierre Caspar avec la collaboration de Maud Bruant.

Catégories

Théâtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :