Accéder au contenu principal

Festival d’Avignon

Les avant-premières vu à Paris.

Mais t’as quel âge 

Marion Pouvreau sera au festival d’Avignon au théâtre Arto tout le mois de juillet à 13 h 20.

écrit et interprété par Marion Pouvreau

Mise en scène:: Yannick Bourdelle

Durée: 1h15

Dès le début du spectacle Marion nous fait comprendre que l’on va tous être au cœur de l’action.
En effet,  elle dépeint avec beaucoup d’humour et de talent toutes les générations ; ne nous parle plus d’âge,  mais dresse un portrait pittoresque de tous,  parfois moqueur , mais toujours respectueux et même tendre.
On se retrouve tous à travers ces tableaux, et on s’amuse beaucoup.
On se régale de son jeu brillant et de la justesse de ses propos.
Au final on l’applaudit très chaudement en se disant vivement  son prochain seule en scène.
À voir absolument !

Informations pratiques:

Théâtre Arto

3 rue Râteau, 84000 Avignon.

Téléphone : 04 90 82 45 61.

Memory Box

Après le succès d’ADN, la compagnie des Saïs présente Memory Box

L’histoire n’est pas simple mais diablement captivante ! Dans un illustre théâtre où l’on répète une pièce, le régisseur, Bernard, se met à délirer. Il croit voir une femme assise sur la banquette qui est-ce ? Mystère ! Evelyne, sa Directrice, pour tenter de le sortir de sa folie, va pratiquer sur lui une séance d’hypnose. Cette manipulation  lui fait apparaître cette dame . Celle-ci se trouve être l’amie de Sarah Bernard ! Par le biais d’Evelyne,  Sarah va rencontrer Bernard !

Cette pièce de Mariane Zahar, astucieusement mise en scène par Nathalie Vierne, nous entraîne dans un monde imaginaire qui semble devenir réel aux yeux du personnage, comme il peut nous arriver d’être l’objet d’une situation dont on se demande si elle est réelle ou fictive! « Est-ce que je rêve ?… » Mariane Zahar est remarquable dans son interprétation de Sarah Bernard. Éric Moscardo incarne à merveille cet étrange régisseur habité par ses fantômes. 
Cette pièce a été présentée le vendredi 17 juin au théâtre du Gymnase Marie-Bell, 38 Bd de Bonne Nouvelle, 75010 Paris. Elle sera reprise dans le cadre du Festival Off d’Avignon à l’Ambigu Théâtre, 7 Rue de la Bourse, 84000 Avignon, à 17h30 du 7 au 30 juillet. Relâche les 12, 19 et 26 juillet. Téléphone : 06 15 76 58 89.

Attachée de presse Dominique Lhotte

Le dépôt amoureux

Suite à une rupture sentimentale qui le dévaste, Noé est admis à l’hôpital. Il doit être opéré du cœur, en urgence !. A son réveil le diagnostic tombe : il est atteint de la maladie «  Separatus Brutus », une maladie qui survient lorsque l’on a le cœur « brisé ». Dirigé vers un centre de rééducation, il se retrouve avec des personnages frappés par ce même mal, tous plus ou moins, et même plutôt plus que moins, brindezingues !  Une telle qui se balade sans se séparer de sa bouée, un autre qui a une épée-tourne-vis  dont il ne sait pas se servir…Tous attendent en essayant de surmonter leur brutale solitude….

Cette pièce de Camille Plazar nous interroge sur les conséquences de la rupture : comment continuer de vivre quand notre « moitié » a disparu ?. Dans un couple amoureux les deux ne faisant qu’un, comment réagir à ce nouvel état de « demi » ? Comment s’accepter ainsi mutilé ? On suit ici un personnage qui,  en quête de guérison, fait appel à une multitude de recettes qui passent par la danse, le sport, les régimes….

Camille Plazar a choisi un ton léger et mis en scène des situations burlesques pour traiter ce sujet grave qu’est une rupture, un sujet qui nous concerne ou nous a tous concerné. Tout ce petit monde est intelligemment interprété par Thomas Ailhaud, Gabriel Arbessier, Lorette Ducornoy, Léa Schwartz, et Anaïs Robbe qui appartiennent à une jeune mais non moins talentueuse compagnie crée en 2020, Tout le monde n’est pas normal.

Du 7 au 30 juillet à 16h45 au théâtre des Barriques.

Tu fais quoi dans ma vie

Emma se retrouve dans la chambre d’adolescent d’Antoine le soir de l’enterrement de la mère de ce dernier. Ces deux quadras, amis depuis des lustres, vont égrener leurs souvenirs communs. Les sujets de discordes surgissent, sur fond de malentendus. Aujourd’hui  leur situation s’est considérablement modifiée, ils sont adultes, des difficultés d’une autre nature surgissent, l’avenir risque de s’assombrir… Comment va évoluer leur belle complicité ? Que va pouvoir faire chacun pour l’autre ?…..

Alexandra Moussaï et Arnaud Schmitt ont écrit et interprété une agréable pièce romantique, quoique parfois grinçante, mise en scène par Ludivine De Chastenet. Cette pièce a été présentée en avant-première au théâtre Le Funambule à Montmartre. Il sera produit du jeudi 7 juillet au samedi 30 juillet 2022 au Théâtre L’Oriflamme à 18h15 : un soir sur deux en alternance avec « Vous pouvez ne pas embrasser la mariée « , dans le cadre du festival d’Avignon 2022.

Théâtre L’Oriflamme, 3-5 Rue Portail Matheron, 84000 Avignon, Téléphone : 04 88 61 17 75.

Attachée de presse: Dominique Lhotte.

Ce qui reste d’un amour

Cette pièce, écrite par Carlotta Clerici, mise en scène par Thomas Le Douarec et présentée en avant-première à Paris, sera jouée en Avignon au Théâtre des Lucioles du 07 au 30 Juillet 2022.

Après un an de séparation, Alice débarque chez Hugo, en pleine nuit, un peu par hasard.

Ils évoquent leur rupture, en cherchent les raisons, chacun ayant son compte de reproches à faire à l’autre. Les souvenirs défilent, avec leurs lots de malentendus et de quiproquos… S’aiment-ils encore ?

Hugo apprend à Alice qu’il a une petite amie, Rebecca, quant à Alice, qui n’est pas en reste, son compagnon du moment s’appelle Patrice. Hugo se rend à son tour chez Alice, il découvre son bel appartement, son jardin et, surprise ! Elle a une petite fille de trois mois…… 

Caroline Devisme et Thomas Le Douarec sont épatants dans cette pièce qui ne manque pas d’humour.

Théâtre de Lucioles, 10 rue du Rempart Saint-Lazare, 84 000 Avignon, Tel : 04 90 14 05 51.

Le Misanthrope

Mise en scène/ Thomas le Douarec.

Avec: Thomas le Douarec,  Jean-Charles Chagachbanian, Philippe Maymat, Thomas le Douarec, Jeanne Pajon, Justine Vultaggio, Valérian Behar-Bonnet, Rémi Johnsen, Caroline Devismes.

Pour les 400 ans de Molière, après 1500 représentations du Portrait de Dorian Gray, Le Douarec revient avec sa nouvelle création et son 1er Molière.

A ne pas manquer au théâtre les Lucioles, 10, rue rempart St Lazare
84000   Avignon.

Du 6 juillet au 30 juillet .

Attachée de presse: Dominique Lhotte.


Treize

Pièce de théâtre de Pierre Azéma et Alex Metzinger d’après  » Le livre que je ne voulais pas écrire  » d’Erwan Larher.
Mise en scène :Pierre Azéma.
Avec: Alex Metzinger et Pauline Gardel.
Durée 1h15.
Erwan est écrivain et passionné de rock.
Le 13 Novembre 2015 il fait partie des victimes au Bataclan.
Par chance il en sort vivant, une balle étant venue se loger dans ses fesses.
Traumatisé, surtout moralement il a très peur de ne plus jamais avoir d’érection.
Alex campe fort bien ce personnage ; il nous fait vivre toutes les émotions et l’évolution d’Erwan vers sa guérison.
Il est bien difficile d’oublier une telle tragédie, son entourage affectif l’aide beaucoup et coïncidence heureuse il rencontre lors de cette soirée une femme dont il tombe amoureux .Grâce à elle sa plaie morale va pouvoir se refermer peu à peu et son état général s’améliore également.
Très belle interprétation de ce rôle sensible par Alex Metzinger . La mise en scène est très réussie.

du 7 Juillet 2022 au théâtre Espace Roseau Teinturiers 45 rue des Teinturiers 84 Avignon
À 20h35.
Réservations au 0490032875.

Qui va là ?

Thierry de Pina se glisse dans la peau d’Alexandre, un SDF qui va se mettre à nous raconter son parcours, à commencer par son enfance auprès de cette mère qu’il aimait tant. Le voilà déambulant ici et là, serrant contre lui les cendres de sa maman morte depuis peu. Il se réfugie dans les trains de nuit où il parvient à vivoter, sans se départir d’un optimisme qui lui fait envisager une possible réinsertion….

Emmanuel Darley a écrit cette histoire touchante d’un homme sans rancœur, qui déballe sa vie, ses petits moments de bonheur, ses échecs, surtout ses échecs, où le rire côtoie le tragique. Le texte, d’une délicate subtilité,  est dit par Thierry de Pina qui en a assuré la mise en scène avec le Collectif Ah le Zèbre.  Le personnage s’adresse souvent au public comme pour lui faire partager sa solitude, et il y parvient !  Il naît chez nous une âme de secouriste ! Nous aimerions lui crier qu’il n’est pas seul !

du 12 au 18 juillet, au Théâtre le Vieux Sage, 34 rue Carreterie, 84000 Avignon.

Les évadés du Paradis

Au paradis les dieux sont infernaux, malgré les efforts de ce pauvre Saint Pierre qui essaie de mettre de l’huile dans les rouages !
Dorian et Jonathan, deux malheureux bougres de ce « paradis », essaient de s’en échapper mais c’est sans compter la foule des personnages qui, au milieu d’une pagaille effrénée, s’évertuent à leur mettre des bâtons dans les roues…

Etienne Audibert , Drys Penthier, Mathilde Serre et Emilie Waïche parviennent à eux quatre à mettre sur scène une foule de personnages frapadingues et joliment déjantés dans des situations plus burlesques les unes que les autres. Inutile de dire que l’on rit beaucoup. Un grand bravo à eux quatre, ils sont vraiment épatants ! Arnaud Patron, auteur et metteur en scène de la pièce, mérite aussi tous les éloges pour la qualité et l‘intelligence de son texte et la vigueur de sa réalisation.

Ce spectacle sera présenté au Festival d’Avignon, au théâtre Sham’s, 25, rue Saint Jean Le Vieux, 84000 Avignon, tous les jours à 14 h 30.

Attachée de presse: Dominique Lhotte

Marc Rougé a quitté le groupe

Après avoir étudié quatre ans dans une école de commerce, Marc a exercé le métier de  recruteur. Puis il a tout quitté pour recommencer une nouvelle vie.

Il nous fait partager toutes sortes de scènes de vie souvent absurdes mais toutes réellement vécues, comme assister à une prise d’otages ou à un cours de yoga. ! Le comédien a le don de nous faire entrer dans ces histoires qui, d’une manière ou d’une autre, nous interpellent tous. On s’y reconnaît souvent ! C’est très drôle, on rit, on applaudit !. Bravo à Marc Rougé pour cet original one man show.

Ce spectacle, écrit et interprété par Marc Rougé et mis en scène par Yoann Lavéant, a reçu le Prix du public du festival « d’un Rire à l’autre » 2021 et 2 prix du Public au festival d’Arêches Beaufort 2022. !

Le spectacle sera présenté au Festival d’Avignon 2022 à 18 heures au théâtre Les Etoiles.

Attachée de presse: Dominique L’Hotte.

Mahalia et moi

Florence Aubrun, accompagnée de Pierre Auguste Bona à la batterie et aux percussions et de Tantely Rambeloson au piano, rend un merveilleux hommage musical à Mahalia Jackson, la Reine du gospel, ce chant qui naquit du jazz et de la musique africaine dans les églises chrétiennes au début des années 1900. A travers ses chansons et ses propres mots, Mahalia Jackson mêlait sa voix à celles qui défendaient l’émancipation, l’abolition de la ségrégation et les droits  civiques de la communauté noire. Florence Aubrun interprète ici avec un enthousiasme communicatif les plus célèbres Negros spirituals du répertoire de la chanteuse, en faisant par moments reprendre par le public les refrains les plus connus. Théo théâtre, 20 rue Théodore Deck 75015, Paris du vendredi 20 mai 2022 au dimanche 22 mai 2022. Le spectacle sera présenté au festival d’Avignon 2022 du 7 au 30 juillet au Sham’S Bar théâtre

Attachée de presse: Dominique L’hotte

Bernie Surkiffe

Trente ans de mariage, son mari Jacquot passe son temps devant la télévision, elle doit supporter une pimbêche de belle-mère qu’elle ne peut pas voir en peinture, quant à sa belle-fille, n’en parlons pas ! Cerises sur le gâteau, la classe où elle enseigne est indomptable et elle est entourée de gens brindezingues qui n’ont d’ami que le nom ! ! Elle en a marre, elle veut tout foutre en l’air, elle veut vivre, elle veut devenir une star !

Et Bernie nous raconte tout ça, seule en scène, avec une élégance mesurée mais qui n’en est pas moins efficace. Elle pratique à merveille une autodérision qui fait naître des salves de rires quasiment à jets continus ! Le spectacle, mis en scène par Caroline Bal, dure une heure vingt. C’est bien trop court !

Au festival d’Avignon à la petite caserne à 21 heures.

Attachée de presse: Dominique Lhotte.

Double Je

Joshua Lawrence rend hommage à Michel Berger qui nous a quitté il y a trente ans à travers un spectacle dans lequel il nous fait découvrir le parcours musical de cet artiste en mettant en valeur sa sensibilité,  sa poésie et l’harmonie  de ses mélodies.

Seul sur scène, accompagné d ‘un piano, le comédien reprend des chansons de cet auteur avec un talent qui nous surprend, tant ses interprétations réussissent à nous faire partager sa passion pour Michel Berger.  Nombre d’artistes qui ont traversé sa vie viennent ici avec leurs chansons, C’est ainsi que sont évoqués Véronique Sanson, France Gall et Daniel Balavoine.

Tout au long du spectacle nous sommes pris par la même émotion que celle que nous ressentions à l’écoute de ce chanteur que le public aimait tant.

Festival d’Avignon du 7 au juillet à 31 juillet à 18 heures, au théâtre du Verbe fou.

Attachée de presse: Dominique Lhotte

Cyrano De Bergerac

d’après Edmond Rostand

Mise en scène : Maryan Liver
Avec : Maryan Liver, Thomas Bousquet

Durée: 1h 25

Tout public, à partir de 12 ans

On  redoute, parfois à juste titre, les œuvres « revisitées », et ce d’autant plus lorsque la pièce est un grandiose monument. Ici, Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, pas moins ! Eh bien c’est bougrement réussi ! Maryan Liver et Thomas  Bousquet vont, à eux deux, illustrer tous les personnages de la pièce. Les voilà virevoltant, croisant le fer,bondissant tout en gardant la poésie et la force du texte. Ils nous font souvent rire et nous émeuvent parfois.

On doit à Maryan Liver cette étonnante mise en scène dans laquelle elle utilise des masques pour le changement de personnage, un simple accessoire suffit parfois, et où les acteurs font même entrer une  marionnette ! Cela donne un spectacle joyeux, enlevé, qui nous enchante, vraiment !

Au théâtre de l’Adresse à 16h05.

Pitchipoï

Pitchipoï est un néologisme pouvant signifier « endroit au milieu de nulle part » utilisé dès le début de la Shoah par les déportés envoyés par les nazis dans les camps de la mort. Cette pièce retrace la vie d’une petite-fille  juive vivant à Vienne. Elle n’a que 8 ans, tout lui est interdit : le cinéma, la piscine, l’accès aux endroits publics… Elle supporte mal de ne pas vivre comme tout le monde. En septembre 1942 son père est arrêté car il pratique des avortements clandestins.  La fillette se retrouve seule avec sa mère. Elles sont arrêtées elles aussi et déportées à Auschwitz. Elles vont subir le pire sort qui puisse être réservé à des êtres humains. Elles vont connaître la peur, la faim, les brutalités…Elle nous raconte ce vécu atroce  avec son regard d’enfant. Mais son caractère rebelle lui donne la force de s’évader avec sa mère…

Cette histoire, adaptée du  livre de Ruth Klüger  » Refus de témoigner  » inspiré de faits réels, raconte la détermination farouche d’une petite fille qui cherche à échapper au destin implacable qui l’attend. Fabienne Babe, mise en scène par Jacky Katu, nous bouleverse par son jeu engagé, puissant et chaleureux qui réussit la performance de nous projeter dans l’âme de cette enfant. 

Ce spectacle sera présenté au festival d’Avignon du 7 au 29 juillet au théâtre de la porte Saint Michel à 11h 15

Attachée de Presse : Dominique Lhotte.

Du Misanthrope au Cardinal

d’Après les œuvres de Molière, Courteline et Jacques Rampal

Mise en scène : Violette Erhart et Sylvain Martin

Interprétation: Violette Erhart, Luc Franquine, Alex Gangl, Benjamin Gourvez, Mahmoud Ktari et Sylvain Martin

On retrouve le célèbre Alceste et sa haine du genre
humain dans une mise en scène moderne et audacieuse
du Misanthrope, très belle pièce de Molière .
Alceste détestant l’hypocrisie commune à tous les
hommes , s’affronte à tous , sans se soucier des
éventuels ennuis découlant de son comportement .
Sa confrontation avec Céline , son grand amour malgré
tant de différences entre eux , est bouleversante .
Les personnages picolent abondamment le long de la
pièce , délient ainsi leurs langues et exacerbent leurs
passions .La vision très noire qu’à Alceste de l’humanité
est ainsi contrebalancée par une ambiance festive .
A l’issue de ce spectacle on ne manquera pas d’aller voir
la suite écrite par Courteline :  « La conversion d’Alceste  » 

Alceste dans sa conversion se range aux arguments de
sagesse de son ami Philinte .Il excuse et même rend
grâce a ceux qu’il dénigrait auparavant .Mais trahi par
philinte , amoureux de célimène , il se rend compte de
l’inutilité de son évolution .
L’ambiance est bien plus festive dans cette suite du
Misanthrope , et l’alcool coule a flots .
On ira sans doute voir avec plaisir la suite de cette série
dans   » Célimène et le Cardinal   » de Jacques Rampal .

Au festival d’Avignon au théâtre des Corps Saints.

Attaché de presse : Julien Wagner

l’Histoire de la peinture

LAURENCE ELBÉ — RETROSPECTIVE

Présenté par HECTOR OBALK.

Hector Obalk nous raconte de façon subtile mais avec enthousiasme et de très plaisantes pointes d’humour, une histoire de la peinture du 15 ieme au 20 ieme siècle. Il nous présente avec toute sa verve de nombreux peintres et quelques-unes de leurs œuvres, pas nécessairement les plus connues, mais toujours de grande qualité artistique. Il permet à chacun, pour certains d’approfondir ses connaissances, pour d’autres de découvrir ce domaine culturel au cours d’un spectacle d’une grande richesse, très instructif, illustré par des images haute définition et accompagné, sur scène, par de talentueux violonistes.

Déjà plus de quarante mille spectateurs ont assisté à des représentations données dans différentes salles parisiennes, et notamment au Théâtre de l’Atelier.  

Au festival d’Avignon du 7 juillet au 30 Au guichet 80, rue Guillaume Puy 84000 Avignon.

Attachée de presse: Dominique Lhotte

Seul(s)

Mise en scène de Caroline Bal, avec Karim Mendil, auteur et artiste.

Sa partenaire l’ayant laissé tomber au moment du show, Karim Mendil se retrouve seul en scène… Comment faire pour assurer le spectacle ? Il va tenter de sauver la pièce à lui tout seul…et il le fait à merveille ! Le sujet c’est lui! Il déroule sa vie avec une énergie sans pareille, un humour décapant et une autodérision, parfois féroce, qui enthousiasme un public qu’il mêle, ravi, à son show.

On est subjugué par son talent d’acteur et de comique. Ce moment de plaisir est à ne pas manquer !

Attachée de presse Dominique Lhotte

Le dindon

Une comédie musicale foldingue librement adaptée de la pièce de Georges Feydeau ! Vatelin   et sa femme Lucienne forme un couple uni tandis qu’un de leurs amis, Rédillon, un homme un peu ballot, courtise Lucienne depuis des années. Celle-ci subit aussi les assiduités de Pontignac, un coureur de jupons notoire, qui n’hésite pas à s’introduire chez elle. Elle repousse leurs avances mais laisse entendre qu’elle ne consentirait à leur céder  que si son époux lui était infidèle. Tout se complique avec l’arrivée de Maggy, une ancienne maîtresse de Vatelin, et de Madame Pontagnac, furieuse de l’inconstance de son mari. S’ensuivent des quiproquos et des renversements de situations rocambolesques…qui sera le dindon de la farce ?

Sophie Jolis  présente là un spectacle original, mené à un rythme endiablé, qui enchante le public. La mise en scène d’Hélène Darche est épatante et la troupe de comédiens s’en donne à cœur joie.  Avec Anne-Laure Triebel, en alternance avec Emmanuelle Triebel, Pauline Auriol, Guillaume Nocture en alternance avec Stanislas Clément, Arnaud Patron, Xavier Vilsek en alternance avec Antoine de Giuli.

Au piano: Guillaume Ménard en alternance avec Jonathan Goyvaertz.

Ce spectacle sera présenté au festival d’Avignon 2022 , à l’Atelier Florentin.

Attachée de presse: Dominique Lhotte

Authentique

Avec son  premier one man show, Clémence Baron fait une entrée réussie dans cet exercice exigeant. Voulez-vous découvrir les deux dernières années de sa vie ? Vous avez raison car ça vaut le déplacement ! Elle vous racontera  (et avec quelle verve !)  mille aventures dingues qui se sont déroulées dans les 50 mètres carrés de son appartement. A commencer par son mariage avec un musulman, un Peulh, ce qui, avouez-le,  n’est pas fréquent. Puis on voit arriver un  beau-frère insupportable qui y sème une belle  pagaille suivi, pour faire bonne mesure, par des quasi-inconnus qui vont s’installer au milieu de ce capharnaüm …et c’est à celui qui, des tâches ménagères, en fera le moins possible, sinon rien !

Inutile de préciser que l’on rit beaucoup, emporté pat la drôlerie du monologue et la bouffonnerie des situations. Bravo à Clémence Baron, auteure et interprète de cette tranche de vie qui, ici ou là, peut nous rappeler bien des choses…. 

Attachée de presse : Dominique Lhotte

La lettre d’Evita

Il est probable que peu d‘entre nous se souviennent d’Eva Peron, l’épouse du président argentin de l’époque, en 1945. Cette jeune femme par sa passion et sa combativité, laissa un nom dans l’histoire pour sa lutte pour l’émancipation des femmes et ses efforts pour soulager les plus démunis. A sa mort, elle et fit l’objet d’une ferveur populaire sans précédent. 

Cristina Ormani, auteur et comédienne, nous propose, sur fond de tango, un spectacle inspiré des écrits d’Evita Peron. Elle retrace la vie courte mais passionnée de cette battante, morte d’un cancer à 33 ans, qui mit toute son énergie à changer le sort des laissés pour compte, aussi bien sociaux que politiques. Cela donne une pièce forte, avec un texte riche porté par Cristina Ormani dont le jeu, par son intensité, nous captive à chaque instant.

Au festival d’Avignon à partir du 8 juillet Archipel Théâtre .

Attachée de presse: Dominique Lhotte

Le journal intime d’Adam et Ève

Mario Aguirre a mis en scène une adaptation d’une pièce de Mark Twain qui relate la toute première histoire d’amour qui s’est déroulée sur terre. Adam et Eve sont dans le jardin  d’Eden devisant sur leur avenir et s’interrogeant sur ce qu’ils vont faire de leur vie. L’histoire est contée avec subtilité, faite d’humour léger, empreinte d’émotions tantôt joyeuses, tantôt mélancoliques, fidèle à l’esprit rayonnant de Mark Twain.  

Les talents de Carola Urioste et Julien Grisol donnent vie à ce premier couple dans lequel chacun peut parfois se reconnaître.

Du 7 au 30 juillet au Sham’s théâtre .

Attachée de presse: Dominique Lhotte.

Sur un air de Tango 

Pierre, patron d’un bar-restaurant, travaille dur pour subvenir aux besoins de sa petite famille, son épouse Alice et ses deux enfants. Max, son père, qui a perdu sa femme, lui rend souvent visite. Éternel adolescent, il occupe sa retraite entre ses copains et …la danse. Il affectionne particulièrement le tango qui lui rappelle le temps où, avec sa  femme, il tournoyait sur les pistes cirées. Pierre étant trop occupé, Alice a du mal à vivre sa vie de femme, elle craque et finit par prendre un amant. Le couple vacille… il est sur le point de se désunir, mais Max  intervient  pour prodiguer de bons conseils afin de maintenir un certain lien entre les époux….Alice et Pierre parviendront-ils à retrouver un équilibre?

Isabelle De Toledo a écrit une pièce très subtile, fraîche, illustrant une émouvante tranche de vie, très humaine. Les trois comédiens, Chloé Froget (Alice), Michel Papineski (Max) et  Damien Boisseau (Pierre) sont épatants et la mise en scène, très réussie, est de Pascal Faber et Bénédicte Bailby. Cette pièce, nommée deux fois aux Molières en 2005.

Du 7 au 30 juillet, relâches 10, 1, 24 juillet à 21 h 30.

AU buffon quartier luna 18 rue buffon, 84000 Avignon.

Harry l’empoté

Un spectacle de magie qui ne se prend pas au sérieux : la preuve, parfois ça rate! Jean-Luc Bétron a eu l’idée de monter un spectacle qui, a contrario de Harry Potter, ne fait pas peur aux très jeunes enfants mais les enchantent dans le rire et la bonne humeur.

Le spectacle débute par des tours de cartes, classiques qui, eux, fonctionnent mais quand il fait monter sur scène deux spectateurs auxquels il s’enchaîne…quand on vous dit que ça rate ! Vient le tour des enfants qui, une fois sur scène, participent aux tours de magie pour leur plus grand bonheur et celui des parents. Ce spectacle très vivant, très interactif avec le public, d’un drôle savoureux.

Du 7 au 30 juillet, relaches: 12,19,26 juillet.

Au Sham’s théâtre.

Attachée de presse: Dominique Lhotte

L’arbre d’hipollène

Hipollène, un personnage mi-fille mi-écureuil, vit dans un arbre au sein d’une joyeuse famille. Mais tout va basculer lorsqu’elle va perdre sa grand-mère. Hipollène va alors entreprendre un voyage extraordinaire dans les racines de cet arbre. Au cours de son périple, elle rencontrera divers personnages plus ou moins loufoques et pas mal déjantés,  qui vont l’aider à vaincre ses peurs et à accepter l’idée de la mort. .

Ce  spectacle à partager en famille est une libre adaptation d’Aymeric de Nadaillac et Kader Taibaoui du roman « L’arbre sans fin » de Claude Ponti. Il est mis en scène par Aymeric Nadaillac  dans un  décor magnifique, et  interprété par Alex Dey, Aymeric Nadaillac, Fanny Passelaygue et Diane Vaz qui font preuve d’un dynamisme enthousiasment. Chants, claquettes, grands airs d’opéra, marionnettes… tout est là pour enchanter petits et grands.

Du 7 au 30 juillet à 10h 30 : relâches le 12,19,26 juillet.

Chapelle des italiens .

Attachée de presse Domique Lhotte

Hôtel Beyrouth

L’histoire est la rencontre de deux personnes de culture opposée. Lui, français, doit monter une de ses pièces à Beyrouth, mais à son arrivée personne de l’attends. Il est là, dans un hôtel, à se morfondre, avec un moral en berne car sa femme l’a quitté et ses pièces ne marchent pas fort. Elle, libanaise, réceptionniste dans cet hôtel, ne pense qu’à profiter de la vie et à s’amuser, bien que son pays soit frappé par la guerre. Ils se rencontrent et finissent par sympathiser. Elle essaie de le faire sortir de lui-même, de lui apprendre à profiter de la vie mais rien n’y fait, il est toujours très attaché à sa femme. Peu à peu des liens vont cependant se tisser entre eux…

Cette pièce de Remi De Vos est très agréable à suivre. Le sujet est plutôt grave : la guerre, la solitude, l’échec sont en toile de fond. Mais la légèreté du ton et l’humanité de ce couple font oublier les noirceurs du monde extérieur. Olivier Douau et Nathalie Contat incarnent ces deux personnages avec la subtilité qu’il convient, dans une mise en scène mise d’Olivier Douau, particulièrement soignée et réussie.

Du 7 au 30 juillet à 18 h 35 ( relâches les 12,19 et 26).

Au théâtre de l’Adresse .

Attachée de presse Dominique Lhotte

Very Math Trip

Il fallait y penser : faire un spectacle avec les mathématiques ! Pourquoi pas ? C’est ce que s’est dit un prof de maths, Manu Houdart. Et il a mis dans le mille ! A base d’anecdotes, de références à ce que chacun connaît (plus ou moins !) il parvient à nous surprendre et à nous enchanter. Saviez-vous que sur un terrain de foot s’applique le théorème de Pythagore? Il nous fait découvrir qu’il y a des maths partout, jusque dans nos relations amoureuses ! On aurait aimé avoir un prof de maths comme lui pour nous initier de façon ludique à cette discipline, a priori rébarbative, pour nous apprendre à l’apprivoiser.
Vous pouvez voir ce show interactif de et avec Manu Houdart, mis en scène par Thomas Le Douarec.

Du 7 au 30 juillet à 14 h 05 ( relâches le mercredi)

Attachée de presse Dominique Lhotte

Les séductrices

Un mannequin de vitrine, évidemment immobile dans un fauteuil, sert de partenaire à deux femmes qui vont faire assaut d’imagination pour le « séduire ». Elles vont se défouler dans une succession de tentatives qui vont jusqu’au délire et à l’absurde. Pour notre plus grand bonheur, elles révèlent leurs insuffisances et avouent leurs fantasmes. A travers cette compétition qui tourne au burlesque, on perçoit leurs désirs de femme et ce qu’elles attendent de l’homme.

Cette comédie de Simone Berno, drôle, pétulante, qui explore le subconscient féminin, est habilement interprétée, sous la direction de l’auteur, par Paule Abécassis et Jossia Bedu qui affichent sur scène une plaisante complicité.

Du 7 au 30 juillet tous les jours à 19 heures ( sauf le mardi)

Attachée de presse Dominique Lhotte

On est tous le vieux d’un autre.

Une belle performance d’acteur ! Anne Cangelosi, mise en scène par Alexandre Delimoges, tous deux co-auteurs de la pièce, incarne une brave provençale de 85 ans qui a gagné à la loterie un voyage pour visiter Paris et qui se retrouve …en  Egypte, à bord d’une croisière sur le Nil! Et c’est à la fois désopilant et émouvant car cette dame, acariâtre, asociale, ronchonne, critiquant tout, les étrangers, les jeunes, va peu à peu s’ouvrir au monde, apprécier le plaisir de voyager et de faire de nouvelles rencontres.

La verve d’Anne Cangelosi fait merveille dans ce rôle. Chacun pourra reconnaître des proches, à défaut de lui-même,  dans tel ou tel aspect du personnage, tantôt détestable, tantôt touchant.

Attachée de presse: Dominique Lhotte

l’Effet Papillon

Auteur : Taha Mansour
Mise en scène : Taha Mansour
Avec : Taha Mansour

Vous pensez que vos choix sont libres ? Que vos secrets sont bien gardés dans votre esprit ?
Que vous êtes peut-être … imprévisible ? Peut-être pas !
Vous avez sûrement déjà entendu parler de l’Effet Papillon. Découvert en 1961, ce phénomène insinue que les moindres petits évènements peuvent déterminer des phénomènes qui paraissent imprévisibles et incontrôlables. Ainsi, les battements d’ailes d’un papillon au Brésil peuvent engendrer une tornade au Mexique. Et si nos choix n’étaient donc pas vraiment libres et imprévisibles, mais plutôt le fruit d’un effet papillon ?
Le mentaliste Taha Mansour vous invite à un voyage mental poétique et bluffant dans lequel vous êtes incités à remettre en question la perception que vous avez du monde environnant.
Lecture de pensées, influence, autant de phénomènes mystérieux vous attendront lors de ce voyage…
Ouvrez bien grands les yeux, et vivez pleinement l’expérience de l’Effet Papillon !

Du 7 au 30 juillet à 11h 30 ( relâches le 12,19, 26 juillet .

Au Sham’s théâtre.

Attachée de presse : Dominique Lhotte

Patrick Zard

Ouverture d’un théâtre à Avignon.

Comédien et metteur en scène. Patrick Zard a eu une formation plutôt classique: les cours Florent. Il débute au Café d’Edgar en créant « Le bonbon magique« , avec ses complices Jean-Noël Fenwick et Charlotte de Turckheim.

Il commence au cinéma en 1980 avec un rôle dans » Les sous doués » de Claude Zidi. Il enchaîne les comédies Les Palmes de monsieur Schutz de Jean-Noël Fenwick, mise en scène Gérard Caillaud, Théâtre des Mathurins, en2014″  Le Dîner de cons » de Francis Veber , en 2017″Les Choristes « spectacle musical de Christophe Barratier,  Patrick a beaucoup tourné pour la télévision et le cinéma, dans de nombreuses comédies de Jean-Marie Poiré, Valérie Lemercier, Didier Bourdon.

Il décide d’ouvrir un magnifique théâtre à Avignon   » L’Oriflamme », pour produire et monter lui-même des spectacles.

C’est un très bon tremplin pour les pièces et les comédiens.
Des cours de théâtre, pour les adultes y sont proposés .
Il y a deux niveaux, ils s’adressent à des futurs comédiens professionnels de tous les âges.
Page Facebook : Patrick Nardon Zard
Page Facebook théâtre : l’Oriflamme Avignon.

Redoutables

La pièce, inspirée de faits réels, est l’œuvre d’ Isabelle Alexis, Ariane Seguillon, Juliette Meyniac et Sylvie Audcoeur.
Trois amies comédiennes apprennent le soir de leur dernière représentation qu’elles ne joueront pas dans le film adapté de leur pièce car le metteur en scène a préféré prendre des stars comme Sophie Marceau et Catherine Deneuve. A partir de là tout part en vrille. Le drame s’accentue quand deux d’entre elles découvrent que la troisième va garder sa place.
S’ensuivent des scènes de jalousie et des disputes insensées, aucune ne voulant lâcher prise. Jean-Luc Moreau, avec l’immense talent qu’on lui connaît, a mis en scène cette comédie hilarante, quoique parfois grinçante. Les comédiennes Ariane Seguillon, Juliette Meyniac et Sylvie Audcoeur, débordantes d’énergie, sont épatantes. Elles nous tiennent en haleine pendant toute la durée du spectacle.
La pièce sera présentée dans le cadre du Festival d’Avignon 2022, au Théâtre l’Oriflamme, 3-5 rue du Portail Matheron, 84 000 Avignon, du 7 au 30 juillet 2022.

Attachée de presse: Dominique Lhotte

Catégories

Théâtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :