Accéder au contenu principal

La vingt-cinquième heure

LE SENS DE LA FÊTE

Vendredi 29 janvier à 20h, séance-rencontre en hommage à Jean-Pierre Bacri avec le film LE SENS DE LA FÊTE de Eric Toledano et Olivier Nakache suivie d’un quiz avec Marion Trotté, fondatrice du Clap Français. Cette séance sera en VOSTA.

Max est traiteur depuis trente ans. Des fêtes il en a organisé des centaines, il est même un peu au bout du parcours. Aujourd’hui c’est un sublime mariage dans un château du 17ème siècle, un de plus. Comme d’habitude, Max a tout coordonné : il a recruté sa brigade de serveurs, de cuisiniers, de plongeurs, il a conseillé un photographe, réservé l’orchestre, bref tous les ingrédients sont réunis pour que cette fête soit réussie… Mais la loi des séries va venir bouleverser un planning sur le fil où chaque moment de bonheur et d’émotion risque de se transformer en désastre ou en chaos. 

LES CINGLÉS DU CINÉMA

À partir du vendredi 29 janvier, le festival Les Cinglés du Cinéma débarque avec un programme déjanté :

KRISS ROMANI

Vendredi 29 Janvier à 20h30, séance du film KRISS ROMANI de Jean Schmidt. 

Selon la coutume gitane, la belle Saga doit épouser sans discuter l’homme que son père lui destine. Mais c’est sans compter sur le caractère rebelle de la jeune femme qui refuse ce mariage et quitte le camp de gitans. La Kriss, tribunal tzigane, se prépare donc : les hommes devront trancher entre les familles des deux fiancés. Pour éviter la malédiction, Puce, petite fille facétieuse, part à la recherche d un talisman qui sauvera la tribu.

RENCONTRE-DÉBAT

Samedi 30 janvier à 14h, rencontre autour du thème, Le dvd, objet fétichiste, témoin d’une mémoire passée et future : à travers le cas de l’éditeur Potemkine avec la participation de Nils Bouaziz, fondateur des éditions Potemkine et de Maxime Lachaud, réalisateur et auteur de l’ouvrage « Potemkine et le cinéma halluciné : une aventure du DVD en France ».

L’apparition du support vidéo a révolutionné la vie de tous les cinéphiles. On pouvait collecter chez soi les films qui nous avaient marqués. Après la grande période de la VHS, le DVD puis le Blu-ray ont pu proposer une qualité et des contenus éditoriaux de plus en plus riches et fondamentaux pour comprendre les œuvres. Dans son livre Potemkine et le cinéma halluciné : une aventure du DVD en France, l’auteur Maxime Lachaud revient sur cette histoire et ces objets collectés sur nos étagères qui témoignent d’une mémoire, passée et future.

NE VOUS RETOURNEZ PAS

Samedi 30 Janvier à 16h, séance-rencontre du film NE VOUS RETOURNEZ PAS de Nicolas Roeg avec la participation de Maxime Lachaud, réalisateur. 

Endeuillés suite à la mort tragique de leur fille, les Baxter essaient de se reconstruire à Venise où John, architecte, restaure une église. Mais des événements et visions étranges vont réveiller les douleurs du passé, surtout qu’une mystérieuse figure en ciré rouge erre dans les recoins labyrinthiques de la ville et que des crimes sanglants créent la panique. Adaptation d’une nouvelle de Daphne du Maurier (Rebecca, Les Oiseaux), ce grand film-mosaïque est le chef-d’œuvre incontestable et terrifiant de Nicolas Roeg. 

BÉBERT ET L’OMNIBUS 

Samedi 30 Janvier 17h, séance de BÉBERT ET L’OMNIBUS de Yves Robert.

Beaucoup d’entre nous se souviennent du Petit Gibus dans La guerre des bouton et de sa réplique culte “Si j’aurai su j’aurai pas venu !”. Deux ans après, le jeune acteur Martin Lartigue retrouve Yves Robert, mais cette fois-ci comme personnage principal. Un pur moment de rigolade à partager en famille.

TEXAS TRIP, A CARNIVAL OF GHOSTS

 Samedi 30 Janvier à 20h, séance-rencontre du film TEXAS TRIP, A CARNIVAL OF GHOSTS de Maxime Lachaud et Steve Balestreri avec la participation du réalisateur Maxime Lachaud.
Dans les vestiges des drive-in se cachent les bribes d’une Amérique déjà lointaine. Là, des gens ont partagé une exubérance, une créativité et un passé collectif. Aujourd’hui, des artistes ont décidé de continuer le rêve, résistant au passage du temps en convoquant mythes, masques et fantômes. Plongée dans un Texas étrange, hanté par les dissonances d’un Massacre à la tronçonneuse et par des musiciens tous plus délirants les uns que les autres. 
QUI VEUT TUER JESSIE ?
Dimanche 31 Janvier 14h, séance du film QUI VEUT TUER JESSIE ?  de Vaclav Vorlicek.
Rose et Henri Beránek sont deux scientifiques. Henri découvre un jour une bande dessinée qui met en scène Jessie, une femme inventrice de gants antigraviationnels (donnant une force surhumaine) poursuivie par un cowboy et un super-héro. Rose de son côté vise le prix Nobel avec l’invention de son sérum qui permet de voir et d’apaiser les cauchemars de ses patients. Cet OVNI du cinéma tchèque est extrêmement inventif et rythmé par l’univers dynamique des comics. Un film parfait à voir en famille.
LA MÈRE
Dimanche 31 Janvier 16h30, séance-rencontre du film LA MÈRE de Mikio Naruse avec la participation du réalisateur et spécialiste du cinéma japonais Pascal-Alex Vincent.
Masako Takahara tient une modeste blanchisserie en périphérie de Tokyo. La vie est dure, et les dégâts de la guerre se font encore sentir. Mais Toshiko, sa fille aînée, est pleine de gaité et d’espoir. Et les moments de joie ne manquent pas : on sort au parc, on va au cinéma, on chante… Hélas, l’adversité est parfois très forte, et il est difficile de se nourrir ou de se soigner. Si la vie s’effondre peu à peu autour d’elle, Masako reste une mère de famille vaillante, toujours debout et souriante dans la tourmente. 
QUEL CIRQUE !

 Dimanche 31 Janvier 16h30, séance de QUEL CIRQUE ! de Bretislav Pojar, Zdenek Ostrcil et Karel Zeman.

Ce programme de trois courts métrages met à l’honneur l’univers du cirque. Des jouets qui prennent vie comme par magie grâce à un lutin, un clown qui est amoureux de l’accrobate… mais comme le reste de la troupe, et un numéro de patinage avec un lion : en voilà du spectacle ! Des grands noms du cinéma tchèque se retrouvent ici associés pour proposer aux plus jeunes un regard tendre et poétique sur ce monde fantaisiste.

SOLE

Mardi 2 février à 20h, en partenariat avec l’Association culturelle franco-italienne en Drôme Ardèche, les Valseurs vous dévoile la séance-rencontre du film SOLE de Carlo Sironi avec la participation du réalisateur.

Le jeune Ermanno vit dans une Italie sans futur. Lena, 22 ans, enceinte, arrive tout juste de Pologne. Elle porte l’enfant que l’oncle d’Ermanno et sa femme adopteront à la naissance. Alors qu’il est chargé de veiller sur elle, Ermanno commence à s’attacher à Lena et à s’imaginer père de ce futur enfant. 
HORS CHAMP

Réservez vos soirées du 3, 4 et 5 février pour assister aux séances-rencontres avec vos lieux culturels yvelinois préférés. Le 3 février à 19h, séance-rencontre du film LE PROFESSEUR DE VIOLON de Sérgio Machado avec la participation de l’équipe de la Clef (SMAC de Saint-Germain-en-Laye).

Le 4 février à 19h, séance-rencontre du film FRENCH WAVES de Julian Starke avec la participation de l’équipe de la Clef, l’équipe de la Batterie et l’équipe de Met’Assos

Le 5 février à 19h, séance-rencontre du film PERCUJAM de Alexandre Messina avec la participation de l’équipe de la Batterie (Pôle musical de Guyancourt). 

ADOLESCENTES

Vendredi 5 février à 19h30, séance-rencontre en VOSTA du film ADOLESCENTES avec la participation du réalisateur, Sébastien Lifshitz et Manon Kerjean, fondatrice de Lost in Frenchlation.

Emma et Anaïs sont inséparables et pourtant, tout les oppose. Adolescentes suit leur parcours depuis leur 13 ans jusqu’à leur majorité, cinq ans de vie où se bousculent les transformations et les premières fois. A leur 18 ans, on se demande alors quelles femmes sont-elles devenues et où en est leur amitié. A travers cette chronique de la jeunesse, le film dresse aussi le portrait de la France de ces cinq dernières années.

HORS PISTES 

Du lundi 1er février au dimanche 14 février, Hors Pistes revient pour une 16ème édition entièrement numérique sur le thème de « L’écologie des images ». Durant quinze jours, le Centre Pompidou vous donne rendez-vous en salle virtuelle en compagnie de cinéastes, d’artistes et de chercheurs pour alerter les regards et entrevoir d’autres avenirs sur la thématique de cette édition. Retrouvez plus de 50 rendez-vous exclusifs et gratuits à suivre !

réserver vos places

Rose et Henri Beránek sont deux scientifiques. Henri découvre un jour une bande dessinée qui met en scène Jessie, une femme inventrice de gants antigraviationnels (donnant une force surhumaine) poursuivie par un cowboy et un super-héro. Rose de son côté vise le prix Nobel avec l’invention de son sérum qui permet de voir et d’apaiser les cauchemars de ses patients. Cet OVNI du cinéma tchèque est extrêmement inventif et rythmé par l’univers dynamique des comics. Un film parfait à voir en famille.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :