Accéder au contenu principal

théâtre de la contrescarpe

Nous avons eu le plaisir  de participer à  la présentation  du programme par Philippe Fertray et toute la troupe avec énormément d’humour à l’appui.

12 pièces très éclectique à l’affiche qui raviront un large public

La chute

Auteur : Albert CAMUS
Adaptation : Géraud BÉNECH et Stanislas de la TOUSCHE
Artiste : Stanislas de la TOUSCHE
Metteur en scène, création sonore et vidéo : Géraud BÉNECH

« La Chute » est le roman-testament d’Albert Camus. Un an après avoir achevé cette dernière œuvre, il
reçut le prix Nobel de littérature.
Dans son dernier grand récit, Albert Camus dresse l’état des lieux sans concession de « l’homme
moderne ». Un texte éblouissant.
2020 est “l’année Albert Camus” : 60 ans après sa disparition, son œuvre résonne toujours aujourd’hui !
Dans « La Chute », Jean-Baptiste Clamence se confie à un inconnu, dans un bar douteux d’Amsterdam. Il
se présente comme « juge-pénitent », étrange profession consistant à s’accuser soi-même afin de pouvoir
devenir juge.
Il se raconte : naguère avocat à Paris, il mena une brillante carrière. Respecté de tous et ayant une haute
opinion de lui-même, il se considérait au-dessus du jugement du commun des mortels. En parfait accord
avec lui-même, sa vie était une fête, et il était heureux.
Jusqu’au soir où il passa sur un pont duquel il entendit une jeune fille se jeter. Il poursuivit son chemin,
sans lui porter secours. Cette chute entraîna celle, morale, de Clamence et marqua le début de sa quête
existentielle.
Au travers de son personnage, Albert Camus dépeint l’homme occidental : égoïste, vivant dans le pur
divertissement, coupé des notions fondamentales de justice et de responsabilité.

Dates et horaires:

Les dimanches à 14h30 du 5 septembre au 31 octobre ; les lundis à 19h du 6 septembre au 27 décembre ; les mardis à 21h du 2 novembre au 28 décembre.

A la recherche du temps perdu

Texte : Marcel PROUST

Mise en scène : Virgil TANASE

Distribution : David LEGRAS

Durée : 1h15

Le goût particulièrement agréable des petites madeleines trempées dans du thé chez sa grand-tante Zélie à Coudray fait surgir chez Marcel Proust, une explosion de souvenirs.
David Legras, voyageant dans l’écriture de l’auteur, nous les restitue de façon remarquable.
Il évoque, tout d’abord ,le souvenir de la chambre où il séjournait, au décor d’autrefois avec ses rideaux de mousseline et la lumière qui pénétrait par la fenêtre à travers les branches d’un aubépine.
Il pense ensuite à la disparition successive de sa grand-mère,  de son père et de sa mère.
Une nuit de 1908, il a la révélation que grâce à l’écriture la mort de ces êtres chers ne les a pas tout à fait atteints.
Ensuite, le souvenir de son ami Abertine, lui rappelle que l’amour n’est pas comme l’écoulement de l’eau d’un long fleuve tranquille. Toute passion mène à l’échec.
Il n’existe pas d’amour heureux, car aimer revient à éprouver de la jalousie.
Le tableau du duc de Guermande lui rappelle qu’en politique la vérité n’existe pas, et, que les nationalismes mènent à la guerre…
Marcel Proust n’a pas de bons rapports avec la médecine mais les bienfaits apportés par l’évocation de tout ces souvenirs en fait un médecin de l’âme.

David Legras,  très élégant, voyage dans l’univers de Proust et nous le restitue sous la forme de confidences.
Le public est captivé,  et pense que Marcel Proust est à la recherche des paradis perdus car ce sont les vrais paradis !

Dates et horaires

Les dimanches à 16h30 du 5 septembre au 10 octobre ; les lundis à 21h du 5 septembre au 27 décembre ; les mardis à 19h du 5 septembre au 28 décembre. Relâches les 1er et 2 novembre.

Le voisin de Picasso

Texte : Rémi MAZUEL
Mise en scène : Marie-Caroline MOREL
Distribution : Rémi MAZUEL
Costumes : Leslie PAUGER
Musique : Charles TUMIOTTO
Décors : Alix COHEN
Durée : 1h

Antoine, jeune gardien de musée et comédien sans emploi, se désespère de voir qu’ ‘une salle en hommage du peintre Alexis Mazerolle est vide de tout visiteur.
À l’instar, l’exposition Picasso située à côté « fait un tabac ».
S’ensuit alors un monologue enthousiaste, passionné sur cet oublié du Second Empire qui fut l’instigateur de tapisseries somptueuses des Gobelins, décorations de l’Opéra Garnier et bien d’autres sites exceptionnels de notre patrimoine.
Plus qu’un hommage, une réhabilitation appuyée de cet artiste méconnu.
Excellente prestation de René Mazuel.

Dates et horaires :

Les mercredis à 21h et les samedis à 16h00, du 8 septembre, plus dimanche 21 novembre à 16 h30, jusqu’au 22 décembre . Relâches les 6, 27 et 30 octobre et 15,18 décembre.

Mais du soleil que reste-t-il ?

d’après Maurice Genevoix

NOUVEAUTÉ

À L’OCCASION DE L’ENTRÉE DE MAURICE GENEVOIX AU PANTHÉON EN NOVEMBRE 2020.

L’un des témoignages littéraires les plus émouvants à propos de la première guerre mondiale.


Les dimanches à 14h30.

Du 7 novembre 2021 au 2 janvier 2022.

J’ai sauvé la France, l’incroyable destin de Charles VII

NOUVEAUTÉ

Texte : Alain PERON
Mise en scène : Rémi MAZUEL, avec Denis SOUPPE • Leo BASTARD • Anne-Victoire ARMSTRONG • Sophie TAOC • Rémi MAZUEL.

Durée du spectacle:1h15

Découvrez la Guerre de Cent Ans comme vous ne l’avez jamais entendue, racontée par le Roi de France qui l’a remportée : Charles VII « Le Victorieux » et grand oublié des manuels d’histoire.


jusqu’au 19 décembre 2021, les dimanches 2021.

Juste avant d’éteindre

NOUVEAUTÉ

Texte, mise en scène, jeu et musique : Hélios AZOULAY

Durée : 1h00

« L’auteur-acteur « incarne avec pudeur , burlesque et poésie le destin d’un musicien juif qui, dans l’impossibilité de composer, se réfugie dans l’écriture.


• le samedi 30 octobre à 16h30
• le lundi 1er novembre à 21h
• le mardi 2 novembre à 19h
• le samedi 18 décembre à 16h30

L’allée des rois

NOUVEAUTÉ

Texte, mise en scène et musique : Irène LEGOUIX
Assistante mise en scène : Sarah BRETIN
Avec Carla BUGEAUD

Durée du spectacle :45 mn
Durée du débat :30 mn

Pièce de théâtre hybride, objet littéraire et sonore, long poème, conte, « L’Allée des Rois » nous parle de résilience… Programmée dans le cadre des L.A.D du théâtre de la Contrescarpe (1 livre.1Adaptation.1Débat),la représentation sera suivie d’un débat de 3O minutes avec la comédienne et l’autrice.

le SAMEDI 30 OCTOBRE à 14h30

le SAMEDI 27 NOVEMBRE à 14h30

le SAMEDI 18 DÉCEMBRE à 14h30

POURQUOI BLANCHE-NEIGE NE SE REVEILLE PAS

Texte : Fanny ROCHE
Mise en scène : Amandine ROUSSEAU et Emilie LETOFFE
Distribution : Caroline BORDERIEUX, Quentin MORILLERE, Pauline PREVOST et Amandine ROUSSEAU (en alternance)
Durée : 1h

Une enquête menée tambour battant par les nains de Blanche -Neige sur les méfaits de la pollution.
Un conte à la fois écologique et ludique où la participation du public ravira petits et grands.
Une performance scénique et dynamique. Surtout, à ne pas manquer!

Dates et horaires

les samedis 2-9-16 et 23 octobre et 6,13,20 novembre et le 4,11 décembre à 14 h30.

Plus vacances scolaires: les2,3,4 et 5 novembre à 14h 30


LES SOEURS TATIN, UNE VIE A LA TCHEKHOV

Les nouveautés

Création librement adaptée de: Laetitia GONZALBES

avec: Roxane Le Texier et Anaïs YAZIT

Costumes : Claire AVIAS 
Film : Mathilde SEREYS
Musiques : David ENFREIN et Tim AKNINE

Durée:1h10

En 1912, Stéphanie Tatin nous entraîne dans ses souvenirs, un univers fait de joies , de peines et d’illusions. Stéphanie et sa sœur  Caroline n’avaient qu’un seul but: quitter l’hôtel familial de province, où elles avaient pourtant acquit une certaine renommée avec la création de leur fameuse tarte, pour connaître enfin la vraie célébrité, à Paris.
Une pièce narrée à travers les mots des « Trois sœurs » de Tchekhov, qui permettent de marier
la nostalgie du temps passé à la gaité de ces jeunes femmes dans une charmante pièce, ponctuée de chansons façon Jacques Demy (les parapluies de Cherbourg) dont « Le temps des cerises »! . Le public est conquis par le talent  et la fougue des deux comédiennes, Roxane Le Texier et Anais Yazit. Les sœurs Tatin est une pièce écrite par Laetitia Gonzalbes, qui mêle subtilement légèreté, gaité et grâce à la gravité du récit d’Anton Tchekhov.
Une réussite!

Léa Berroche rédactrice au magazine Arts culture évasions

Informations pratiques:

Du mercredi au vendredi à 19h, les samedis et dimanches à 18h30. A partir du 8 septembre.

En mode souci

Auteur, metteur en scène, interprète : Philippe Fertray

Durée du spectacle : 1h10

Courrez au théâtre de la Contrescarpe ! Vous allez assister à un spectacle revigorant ! Des personnages vont se succéder pour illustrer les crises que nous avons traversées cet été : crise sanitaire bien sûr mais pas que, tout y passe, crise religieuse, crise économique, crise identitaire et j’en passe…On doit ce spectacle à Philippe Fertray, auteur, metteur en scène et interprète qui, seul en scène, fait défiler une galerie de portraits invraisemblables et hauts en couleurs. Bref, on passe plus d’une heure de franche rigolade, et ça fait du bien !

Léa Berroche rédactrice au magazine Arts culture évasions

Très belle performance de Philippe Fertray seul en scène durant 1h15.
Il sait nous tenir en haleine, et nous faire rire, en dépeignant de façon burlesque toute sorte de situation issue de vécu quotidien, notamment pendant la crise sanitaire et face à toutes sortes de problèmes contemporains.

Philippe sait  parfaitement associer le public à son jeu.
Il se met à  merveille dans la peau de plusieurs personnages.

Christian Dumoulin rédacteur au magazine Arts culture évasions.

Dates et horaires

 Jusqu’au 9 octobre 2021

Les jeudis et vendredis à 21heures et samedis 20h 30

Relâche le 30 septembre

Fausse notes

De: Didier Caron

Mise en scène: Didier CARON et Christophe LUTHRINGER

Distribution:  Pierre AZEMA et Pierre DENY

Durée:1h30

A la fin d’un concert, un spectateur se présente auprès du chef d’orchestre, un grand artiste renommé, pour lui témoigner son admiration. Il le harcèle sans lui laisser un seul moment de répit. Il y une raison à cela…une lourde raison que l’on découvrira peu à peu…

Les dialogues de Didier Caron, servis par deux magnifiques acteurs, Pierre Deny et Pierre Azéma, sont remarquables. La mise en scène, sobre mais efficace, dans un décor simple, est de Didier Caron & Christophe Luthringer.

Léa Berroche rédactrice au magazine Arts culture évasions.

Dates et horaires

Les jeudis et vendredi à 21heures

Les samedis à 20h30 et les dimanches à 16h30

Mission Noël

Texte et mise en scène: Cécile Lamy

Avec Marie Arnold et Sophie Gajan

Petits et grands, partez à l’aventure, avec Indini Jones, pour parcourir le monde à la recherche des meilleurs ingrédients qui composent le repas De Noël .

Vacances scolaires: les 20,21,22,23 et 24 décembre à 15 heures.

Informations pratiques:

Au théâtre de la contrescarpe

5 rue de Blainville

75005 Paris.

Réservation

Catégories

Théâtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :