Accéder au contenu principal

« Marcher sur l’eau »

Film réalisé par Aïssa Maïga

Au nord du Niger, le village de Tatiste, victime du réchauffement climatique, se bat pour avoir accès à l’eau. Les enfants sont livrés à eux-mêmes, les aînés s’occupent des plus petits.

Chaque jour, Houlaye, quatorze ans, comme d’autres jeunes, marche des kilomètres pour aller puiser l’eau, essentielle à la vie du village. Cette tâche quotidienne les empêche d’être assidus à l’école et bouleverse leur scolarité.

L’absence d’eau pousse également les adultes à quitter leur famille chaque année pour aller chercher, au-delà des frontières, les ressources nécessaires à leur survie.

Pourtant, cette région recèle dans son sous-sol, un lac aquifère de plusieurs milliers de kilomètres carrés. Il suffirait d’un forage pour apporter l’eau tant convoitée au centre du village et offrir, à tous, une vie meilleure.

Un documentaire enrichissant sur le mode de vie des habitants de cette contrée du Niger.

Sans misérabilisme, avec simplicité, ce film tourné sur quatre saisons est un condensé de problématiques différentes (éducation, rapport à la communauté, survie) il pose sa caméra discrète sur un autre monde qui suscite tant de questions sur les excès du nôtre.

Un film signé Aïssa Maïga, actrice et réalisatrice française, née le 25 mai 1975 à Dakar au Sénégal.

Musique composée et interprétée par Uèle Lamore.

Produit par « Bonne Pioche Cinéma » et distribué par « Les films du Losange », le film sortira en salles en France et au Maghreb le 10 novembre et en Afrique subsaharienne le 12 novembre.

Durée 89 minutes.

Récompenses :

Le film « Marcher sur l’eau » a obtenu les récompenses suivantes :

Le « Coup de cœur du public » au Festival Atmosphères de Courbevoie,

Le « Prix du jury » au Porquerolles Film Festival,

Le « Prix du meilleur documentaire » au Festival Vive Le Cinema de Lecce et au Festival Cinemambiente de Turin,

– Le « Prix de l’Etalon d’argent du film documentaire »,

– Le « Prix Spécial Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine du documentaire » du FESPACO, Festival Panafricain du cinéma à Ouagadougou,

Le Prix « Honorable Mention dans la catégorie Environnement » du Innsbruck Nature Film Festival.

Ce film a été projeté en juillet dernier en sélection officielle dans la section « Cinéma pour le climat » lors du Festival international du Film de Cannes.

Article rédigé par Pierre Caspar avec la collaboration de Maud Bruant.

Catégories

Cinéma

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :