Accéder au contenu principal

Été Précoce/film

Les rédacteurs des cahiers du cinéma nous ont présenté au cinéma du Panthéon un film japonais réalisé en 1951 par
YASUJIRO OZU .
Dans le Japon d’après-guerre une famille , toutes générations confondues vit dans une grande maison à Tokyo .
Un couple âgé avec leur fille Noriko et leur belle fille Aya et leurs petits enfants , deux garçons de moins de dix ans assez turbulents et une fille bébé . Le fils n’est pas revenu de la guerre .
Leur fille ne souhaite pas se marier et préfère vivre libre et travailler .
Son patron lui propose d’épouser un homme aisé un peu plus âgé qu’elle . Noriko refuse , préférant choisir elle -même son futur mari .
Elle finira par épouser un veuf qui a un enfant .
Ce film permet de voir la façon de vivre les japonais .
Par exemple, ils se déchaussent en rentrant chez eux , prennent leurs repas assis sur des coussins autour d’une table basse .
Ils se reposent quelques fois dans un fauteuil et dorment sur des matelas peu épais posés à même le sol .
Dans ce film , la notion de temps est importante .
Attendre devant un passage à niveau fermé que le train passe et surtout que le blé soit mûr avant de le récolter même si l’été est précoce !

Film très bien interprété donnant l’impression qu’on est invité dans cette famille .

Hervé Lejosne

Pour visionner ce film en VOD

LaCinetek

lien pour louer

Catégories

Cinéma

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :