Accéder au contenu principal

Mbacké Diop présente La Géographie Sacrée/livre

L’islam est une des religions les plus pratiquées dans le monde. Le Coran est le texte sacré des musulmans : ce mot pourrait d’ailleurs se traduire en langue française par le terme « récitation ». Ce recueil rapporte donc la parole du prophète Mahomet, qui a vécu entre le sixième et le cinquième et le sixième siècle. À la fois figure historique et spirituelle, il transmet le message que lui a confié l’ange Gabriel. Bien que très lié au monde arabe, l’islam est un culte qui ne connaît pas vraiment de frontière. Aussi bien, de nombreux individus le pratiquent partout sur Terre : Asie, Europe, Afrique, etc. Ce qui séduit de nouveaux convertis est sans doute l’idée que l’islam est une religion récente, fidèle à ses origines. En ce sens, sa pratique d’une foi authentique peut combler le manque, chez certaines personnes en quête de spiritualité. Pour celles et ceux qui n’appartiennent à aucun culte, le Coran est un texte très intéressant, gorgé de poésie. Tout comme la Bible qui retranscrit des petits « contes » comme la tour de Babel, l’Arche de Noé, etc. … Les textes sacrés peuvent tout à fait être sources d’inspiration pour les athées ou agnostiques.

Dans cet essai de 125 pages, l’écrivain désire introduire son lectorat aux « secrets révélés » du Coran. Mbacké Diop appartient à une branche particulière de l’islam, à savoir le soufisme, souvent considéré et présenté comme un mysticisme. Sous l’aide d’un guide spirituel, le pratiquant du soufisme dépend généralement d’une confrérie. Ce sont des « sages », qui souhaitent s’élever vers Dieu, en se tournant vers la recherche de la connaissance. C’est pourquoi de nombreux musulmans scientifiques se retrouvent dans l’enseignement soufi. Selon l’auteur, il est important d’examiner, d’analyser les informations contenues dans le Coran. Il part du postulat que le livre sacré dissimulerait des éléments cachés, qui ont été pensés pour aider le croyant à mieux comprendre le réel.

            Par exemple, l’historien a développé une théorie, selon laquelle le lecteur du Coran peut se référer aux coordonnées géographiques, qui correspondent avec les versets. Ainsi, le Coran contient des données, qu’il convient de déchiffrer et comparer avec des endroits du globe terrestre. Très confiant dans son projet, l’auteur présente un ensemble de sites géographiques comme le Sénégal, l’Égypte et même certains lieux européens, dont le Parlement de l’UE, les États-Unis… En réalité, ce type de codage à l’ancienne révèle une volonté d’aller plus loin pour l’auteur dans sa foi. Monsieur Diop présente un travail qui s’oriente sous le signe d’une théologie alternative. Le mystère de la religion ouvre bien des portes. Dans cet ouvrage mystique, Mbacké Diop propose la découverte d’un système intéressant et parfois bluffant. Même s’il n’est pas gage de vérité absolue, il entraîne de nombreuses réflexions, aiguise le sens critique de chacun.

En mai 2021, l’auteur avait déjà publié un autre livre dans la même veine. En effet, la théorie de la géographie divine est avancée dans la Pierre de Rosette Le rebours de la radicalisation. La pierre de Rosette est l’œuvre exposée dans le musée londonien de British Museum. L’archéologue Français Champollion avait alors déchiffré les hiéroglyphes : l’écriture des Égyptiens, au temps des pyramides. Ainsi, le code « Babel Bamba » établit un lien entre les versets du Coran ainsi que les longitudes, latitudes des données géographiques.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’auteur s’est lancé dans un projet relativement minutieux, pointilleux. Pour trouver ces correspondances, l’écrivain a sans doute passé de nombreuses années à mettre au point ce système pourtant simple, mais difficile dans l’application. Dans ses interprétations, l’auteur n’hésite pas à s’opposer aux historiens ainsi qu’aux croyants. En ce sens, certaines figures sacrées liées à la Mésopotamie sont localisées ailleurs, dans d’autres continents ou pays.

            Contrairement aux idées reçues, le Coran et la Bible sont des textes qui se ressemblent sur bien des critères, surtout concernant les prophètes. Après tout, c’est bien l’archange Gabriel qui transmet la parole de Dieu à son prophète. Parmi les grands noms communs, ceux de Moïse et de Jésus sont très présents. Même la Vierge Marie est importante chez les musulmans. C’est pourquoi ces figures mythiques sont traitées dans ce livre.

Le point fort de la Géographie Sacrée est sa mise en page, très simple à décrypter et facile à lire. L’auteur présente une carte, pour situer l’action rapidement. D’ailleurs, Mbacké Diop a décidé de laisser trois traductions au lieu de deux, ce qui évite les contresens. Il inclut trois versions, à savoir en langue arabe, en anglais et en français.

La maison d’édition AMH Communication propose un livre original, qui intrigue et qui laisse songeur. L’ouvrage est disponible depuis le mois de novembre 2022. Il fait partie des inclassables, un essai qui se clame « religieux » et non philosophique, et qui parlera sans doute à celles et ceux qui sont initiés à ce type de lecture. Ce n’est pas un divertissement, mais bien une compilation, un recueil de versets qui ont été connectés avec des coordonnées géographiques. En résulte un livre épais, parfois mystérieux. Dans sa théorie, Diop souhaite convaincre l’autre, sans pour autant forcer qui que ce soit à être d’accord avec lui.

 Zack SEMINET

Catégories

livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :